Le pape François a quitté ce lundi matin Bangui après une tournée africaine au Kenya, en Ouganda et en Centrafrique. L’Argentin s’est notamment rendu dans la grande mosquée du PK5, quartier musulman de la capitale centrafricaine

Le pape François a quitté le sol africain lundi après une dernière démarche symbolique àBangui lorsqu’il s’est rendu à la grande mosquée du PK5. Il y a déclaré que chrétiens et musulmans « sont frères » et qu’il fallait dire  « non à la vengeance, à la violence et à la haine« . Le Pape a été reçu par le grand Imam Nehedi Tidjani, en présence de délégations catholiques et protestantes.

Le PK5 fait figure d’enclave musulmane à Bangui puisqu’y sont réfugiés les derniers musulmans de la capitale centrafricaine. Les violences communautaires se sont multipliées ces derniers mois entre milices Seleka et anti-balakas.


Messe dans un stade

Le pape François a ensuite célébré une messe dans une stade. Sur la route, il a été fortement applaudi tant par des chrétiens que par des musulmans. Il a célébré trois heures de messe auxquelles auraient assisté plus de 150.000 personnes.