L’OMS a confirmé l’apparition d’un deuxième cas d’Ebola en Sierra Leone depuis l’annonce de la fin de la chaîne de transmission du virus dans le pays à la mi-janvier.

La Sierra Leone a enregistré un deuxième cas d’Ebola, une proche de la première victime décédée la semaine dernière dans le nord du pays, ont annoncé jeudi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les autorités sierra-léonaises.

Il s’agit d’une tante de l’étudiante de 22 ans, Marie Jalloh, qui avait succombé à Ebola le 12 janvier dans la ville de Magburaka (nord).

Le 17 janvier dernier, les autorités sierra-léonaises avaient annoncé qu’une centaine de personnes avaient été placées en quarantaine, dont vingt-huit présentant un fort risque de contamination.

Lors de l’annonce de la fin de toutes les chaînes de transmission en Afrique, l’OMS s’était néanmoins montrée prudente et avertissait que « le risque d’autres petites flambées (…) reste très élevé dans les trois pays« .