A l’occasion de son traditionnel discours à la nation le 31 décembre, le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé avoir accordé des grâces à 3.100 détenus de la crise post-électorale.

« J’ai décidé d’user de mon droit de grâce en procédant à des remises totales et partielles de peines. Cette décision permettra à des milliers de détenus de recouvrer immédiatement la liberté et à d’autres de voir leur peine réduite. Il s’agit au total de 3.100 personnes « , a déclaré le président ivoirien.

Alassane Dramane Ouattara (ADO) a été réélu dès le premier tour en octobre dernier pour un nouveau mandat de 5 ans. Durant la dernière campagne électorale, l’opposition a réclamé à plusieurs reprises la libération de prisonniers politiques.